Vos questions sont entre de bonnes mains

Guides, modèles de letttre, fiches pratiques... On vous laisse la carte. Faites votre choix !

Ménopause artificielle

Partager
Envoyer par email

La ménopause artificielle, à la différence de la ménopause naturelle, est provoquée par un acte ou un traitement médical.

Les ovaires ne fonctionnent plus à la suite de ce traitement. Il peut s'agir d'un effet voulu ou d'effets secondaires du traitement.

Si la ménopause artificielle a lieu avant l'âge de 40 ans, on parle de ménopause précoce.

Les différentes causes de ménopause artificielle

En fonction de la cause de la ménopause artificielle, on distingue :

  • Ménopause chirurgicale :
    • Il s'agit d'une ablation des deux ovaires (ovariectomie bilatérale) pour  cause de tumeur ou de kystes.
    • Elle est irréversible.
  • Ménopause médicale :
    • Elle est secondaire à certains traitements pour le cancer du sein  (anti-œstrogènes) ou de l'endométriose (agoniste de la GNRH = gonadotrophine realising hormone).
    • Elle est réversible.
  • Ménopause post irradiation :
    • Elle est secondaire à un traitement par radiothérapie pour un cancer (le plus souvent de la région pelvienne).
    • Elle est irréversible.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).
Ces médicaments sont des exemples du dictionnaire, sans rapport avec l'objet de cette page. Avant toute médication, consultez impérativement votre médecin ou votre pharmacien. Tous les médicaments

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.